Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans la société de demain, il ne suffira plus de désirer travailler...

Publié le par Nocif

mais faudra t-il aussi songer à comment mieux s'entretuer pour ouvrir ce marché de l'emploi.

 

 

Nocif

Voir les commentaires

Le mensonge demande toujours de remettre des couches de plus en plus grossières...

Publié le par Nocif

il en devient un enkystement qui par nature ne cherche qu'à se répandre...

 

Ce monde devient puant!.. Il faut inciser!

 

 

Voir les commentaires

Pourquoi les OGM ne peuvent être bon pour l'homme.

Publié le par Nocif

deux-cents-rats-ont-ete-alimentes-pendant-deux-ans-maximum-.jpg

 

 

 

Voici mon point de vue en quelques mots:

 

Les espèces humaines ou animales ont mis des millénaires pour découvrir tant bien que mal ce qui leur était favorable à la vie, de manière empirique... cela fait partie de la sélection naturelle, de l'évolution des espèces et de leur préservation...

La vie est avant tout une question de temps, et la vitesse est responsable des accidents les plus graves!

 

Je n'ai nul besoin d'être scientifique que pour comprendre que tous nouveaux aliments mis sur le marché de manière compulsive, n'ont pas passé l'épreuve indispensable du temps et que ceux-ci peuvent produire des dégâts irréversibles" à l'espèce humaine non prévenue", il s'agit d' essais d'apprentis sorciers monstrueux et "génocidaires".

 

En conséquence, par simple bon sens, ma recherche alimentaire sera de trouver des produits de base les moins frelatés,  les moins dénaturés possible, quitte à en consommer moins mais mieux.

 

 

A bon entendeur, le salut.

 

 

 

 

Nocif

 

Voir les commentaires

Homosexualité et adoption : Une étude et des chiffres qui tombent comme un couperet !

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Extraordinaire démoncratie!.. bientôt "un cours" pour mieux apprendre aux jeunes "la liberté".

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Les hommes de grand talent, les vrais, quelque soit l'exercice libérateur de leur art...

Publié le par Nocif

 

 

 

ont ceci de remarquable, qu'ils se reconnaissent à ce qu'ils ouvrent toujours la voie, sans se retourner, pas même sur leur ombre...

 

 

 

Nocif

 

 

Voir les commentaires

Lu des biscuits pleins de lumière.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Un rappel pour ce site pertinant qui démonte les méchanismes sataniques d'induction archétypale.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Le sida à moins la cote ces temps-ci sur les merdia.

Publié le par Nocif

 

Voir les commentaires

De Gaulle faisait bien mieux que Mme Irma dans sa vision de l'union européenne.

Publié le par Nocif

 


« Je voudrais parler plus spécialement de l’objection de l’intégration.

On nous l’oppose en nous disant : « Fondons ensemble les six États dans quelque chose de supranational, dans une entité supranationale. Et ainsi tout sera très simple et très pratique. »

Cette entité supranationale, on ne la propose pas parce qu’elle n’existe pas. Il n’y a pas de fédérateur, aujourd’hui - en Europe ! -, qui ait la force le, le crédit et l’attrait suffisants.

Alors on se rabat sur une espèce hybride et on dit : « eh bien tout au moins que les six États acceptent, s’engagent, à se soumettre à ce qui sera décidé par une certaine majorité. »

En même temps, on dit : Il y a déjà six parlements européens, - six parlements nationaux plus exactement -, une assemblée parlementaire européenne, il y a même une assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe qui, il est vrai, est antérieure à la conception des Six et qui, me dit-on, se meurt aux bords où elle fut laissée.

Eh bien, malgré tout cela, élisons un parlement de plus, que nous qualifierons d'« européen » et qui fera la loi aux six États !

Ce sont des idées qui peuvent peut-être charmer quelques esprits mais je ne vois pas du tout comment on pourrait les réaliser pratiquement, quand bien même on aurait six signatures au bas d'un papier.

Y a-t-il une France, y a-t-il une Allemagne, y a-t-il une Italie, y a-t-il une Hollande, y a-t-il une Belgique, y a-t-il un Luxembourg qui soient prêts à faire, sur une question importante pour eux au point de vue national et au point de vue international, ce qui leur paraîtrait mauvais parce que ça leur serait commandé par d'autres ?

Est-ce que le peuple français, le peuple allemand le peuple italien, le peuple hollandais, , le peuple belge, le peuple luxembourgeois, sont prêts à se soumettre à des lois que voteraient des députés étrangers, des lors que ces lois iraient à l'encontre de leur volonté profonde ?

Mais, ce n'est pas vrai. Il n'y a pas moyen, à l’heure qu'il est, de faire en sorte qu'une majorité puisse contraindre - une majorité étrangère ! -, puisse contraindre des nations récalcitrantes.

Il est vrai que dans cette « Europe intégrée » comme on dit, ben il n'y aurait peut-être pas de politique du tout. Ça simplifierait beaucoup les choses. Et puis, en effet, dès lors qu'il n'y aurait pas de France, pas d'Europe qui auraient une politique, faute qu'on puisse en imposer une à chacun des six États, on s'abstiendrait d'en faire.

Mais alors, peut-être, tout ce monde se mettrait-il à la suite de quelqu'un du dehors, et qui – lui - en aurait une.

Il y aurait peut-être un fédérateur, mais il ne serait pas européen. Et ça ne serait pas « l'Europe intégrée », ce serait tout autre chose, de beaucoup plus large et de beaucoup plus étendu, avec je le répète un fédérateur.

Charles de Gaulle
Conférence de presse du 15 mai 1962

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>