Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avis.

Publié le par Nocif

Avis.

Voir les commentaires

Avant d'encore re-voter comme des boeufs, voici de la lecture et puis baste des conneries!

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Nommons-"le" comme il vous plaira , mais:

Publié le par Nocif

"Devant Dieu un faux éclat est inutile. D'humbles moyens peuvent suffire à traduire les dispositions du cœur".

Pour autant que cela puisse suffire à l'interpeller, alors que pît-ête (... qu'il va pleuvoir demain?) en se moment même, se paye t-il une captivante partie de bingo?

Voir les commentaires

Tout n'est que intérêt ici bas.

Publié le par Nocif

Quand j'osais écrire: que toutes actions du vivant ne se manifestaient que par intérêt au naturel, y compris les amoures des hommes; je recevais une avalanche de jets de pierres!

Mais aurais-je d^ préciser: ce qui nous distingue de l'animalité, c'est la capacité à le croire.
Le combat de notre siècle se situe là justement, "retour à l'animalité or no du libre échange".

Nocif

Voir les commentaires

Hiroshima d'accord, et quid de belgica avec les petits appareils destinés à nous protéger des incendies. (1 sinistre total pour 100.000 habitations par an)?

Publié le par Nocif

Détecteurs optiques

Le détecteur possède une chambre optique avec une LED et une cellule photoélectrique placée perpendiculairement (voir schéma à droite). En l’absence de fumée, le faisceau lumineux émis par la diode parcourt la chambre optique sans toucher la cellule photoélectrique. Lorsque de la fumée est présente dans la pièce et pénètre dans la chambre optique du détecteur, les particules de fumées renvoient le faisceau lumineux dans toutes les directions (effet Tyndall), ce qui éclaire faiblement la cellule photoélectrique. Cette dernière transforme alors la lumière en un courant électrique qui est envoyé au circuit de l'alarme et l'active.

Détecteurs par ionisation

Ce détecteur possède une chambre, composée de deux électrodes, dans laquelle est placé un matériau radioactif (généralement une pastille d'américium 241) émettant des rayons alpha. Une tension est appliquée aux bornes des électrodes ; un faible courant apparaît, du fait de l'ionisation de l'air de la chambre. Lorsque des particules de fumée y pénètrent, celles-ci captent une partie des rayons alpha, entraînant une diminution du courant qui déclenche l’alarme. Certains modèles plus perfectionnés comprennent une seconde chambre témoin (étanche) disposée en série.

En raison de la présence de matériel radioactif et de la possibilité de fuite de particules en cas de détérioration du dispositif, les détecteurs de fumée à chambre d'ionisation sont interdits en France depuis novembre 2014, le retrait complet des détecteurs installés étant prévu pour fin 2017. Début 2013, on comptait en France environ 7 millions de détecteurs de ce type5.

Voir les commentaires

Où se trouve la différence de race? Je vois pas?

Publié le par Nocif

Où se trouve la différence de race?  Je vois pas?

Voir les commentaires

Ils ont dit: "EUROPE, EUROPPPPE!.."; Comment accorder la moindre confiance aux dirigeants politiques sachant qu'ils ne protègent plus en rien leurs peuples, devenus quantités négligeables.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Notion élémentaire de poker-menteur appliqué à la communication.

Publié le par Nocif

En linguistique, on nomme synchronie l’étude d’une langue à un moment précis de l’histoire du peuple qui l’utilise, et diachronie celle de celle de ses transformations et de son évolution. Certes, les langues sont en changement constant, mais cette évolution est intradiachronique en ce sens que, le langage ayant pour condition première l’existence des sociétés humaines dont il est l’instrument indispensable et constamment employé, il se modifie en conséquence des changements s’opérant à l’intérieur de cette société, et se trouve donc être le reflet de l’âme de celle-ci. Mais dans la situation qui nous occupe, le changement de sens imposé à certains mots est extradiachronique dans la mesure où il est insidieusement imposé aux peuples européens par des forces extérieures pour modifier la perception de leur histoire. Dans ce cas précis, la modification de sens n’est plus la résultante de l’évolution historique d’un peuple, mais tente d’en être la cause. Aucune modification ne peut avoir lieu sans être provoqué par une action définie — c’est le postulat nécessaire de toute théorie solide en sémantique – et pervertir la langue d’un peuple, c’est attenter à son univers mental.

Ce genre de glissement diachronique n’a rien de fortuit, ainsi qu’il l’est démontré dans notre page La perversion sémantique comme outil de conditionnement idéologique . Ici nous avons affaire à un genre nouveau d’altération sémantique qui s’est tout d’abord opéré par une traduction délibérément inexacte, avant de dénaturer la signification même du mot. Cet exemple, qui est loin d’être unique et que je n’ai choisi que parce qu’il est connu de tous, permet de se faire une idée de la manière dont les faits linguistiques, les faits historiques et les faits sociaux sont soigneusement et insidieusement manipulés, et comment les démiurges mondialistes les font agir et réagir pour transformer le sens de certains mots; et il apparaît ainsi que le principe essentiel de ces changements de sens-là est dans l’existence de groupements raciaux allogènes à l’intérieur des pays où ces langues sont parlées.

Voir les commentaires

Le passé dutrouesque belge.

Publié le par Nocif

Il s'agit de mettre en évidence les manières réticentes, troubles et hypocrites de légiférer qu'empruntaient "déjà" la gouvernance belge ( toutes confondues) en matière de mise en esclavage sexuel (pédomanie déjà) de fillette, fin 19eme.

Rien n'a véritablement changé sur le fond, juste un peu les décors!

Extrait:

"On peut ainsi lire dans le Bulletin du groupe abolitionniste, deux ans plus tard : « Le mal n’a jamais fait que grandir, il grandira encore, et toujours, aussi longtemps qu’on ne se décidera pas à le trancher, autant que possible, dans sa racine, en faisant de la prostitution publique, avérée, notoire, non pas une institution qu’on protège mais un délit qu’on châtie »

nocif

Voir les commentaires

je vous ordonne d'être sincère!..

Publié le par Nocif

Bel oximoron offert par un professeur d'improvisation.

Voir les commentaires