Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La folie gagne la planète... parce que...

Publié le par Nocif

dans ce monde de mécontents (mé-comptants) et de contents (comptants); les mécontents se disputent leur niveau de mécontentement (mécompte), devant les grands contents (les grands comptants) qui se réjouissent de ne plus être les seules cibles de ces désaccords.

Le plan comptable mondialiste en est la nouvelle bible.

Les hommes s'entretuent depuis des millénaires pour acquérir la caverne du voisin avec vue plongeante et oblique sur les troupeaux, vint alors le grand comptable qui regardait au ciel, là ou les autres ne voyaient rien... Ne rien voir faisait peur.

Les immigrants sont donc un apport d'un plus grand mécontentement pour attiser plus encore les polémiques émule-sifiantes du mécontentement dérivatif.

Les mélanges de corps étrangers entre eux dégagent souvent des réactions chimiques violentes qui tentent à s'équilibrer et se départissent chacun de leurs qualités originelles, pour produire au final une nouvelle osmose sans nom.

Le grand comptable ne tardera pas à lui donner une nouvelle identité dans le plan comptable pour le re-balancer.

Rien ne se perd, on s'en balance...

No-pif

Voir les commentaires

Dieu un nom parmi tout.

Publié le par Nocif

Pourquoi dieu ferait-il traduire sont état par une médiocre pensée d'origine humaine? L'esprit libre est dieu, et le restera à jamais, avec ou sans "l'accord" humain.
Les pensées ne sont que des concepts... L'esprit-monde n'est pas un concept.

Voir les commentaires

les gens qui se gargarisent de certitudes, sont comme beaucoup de policiers, ils verbalisent.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Excellent article sur les effets de l'eau-de-Cologne.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Après bien de poilus et touffus charniers pour écrémer les forces trop vives des peuples; le grand retour des babouches qui ne pourront (puisqu'elles ne comportent pas de talons) rehausser Sarkoléon qui s'en fout, puisque à présent, il est suspendu aux bretelles d' oncle sam...

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Avec pour seule histoire le souvenir du numéro de sa carte bancaire, la goy a'p'ttitude.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

A la santé du Zig.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Nos dirigeants et maitres nous en-saignent d'écologie et d'économie?..

Publié le par Nocif

Savez-vous seulement, que les colorants divers (pour taxer mieux et plus propre) ajoutés au mazout de chauffage, lui font perdre 10 à 15 pour cent de son pouvoir calorifique.

Alors, pas bonne l'écologie?

Nocif

Voir les commentaires

Tant que l'humanité sera capable de se laissé aller...

Publié le par Nocif

... à croire n'importe quoi, il se passera n'importe quoi.

La cabale est l'art malin de comprendre les réalité de ce monde, tout en montrant ou rendant autre chose à ce même monde... (par le jeu des ombres que projette le sorcier devant son feu (devenu modernisme oblige, une lanterne magique)).

L'usage malin du moderniste produit l'un des effets-loupes attractifs et l'immobilisation de l'esprit humain au détriment de sa capacité créative supérieure, que l'on pourrait comparer à la légèreté du vol de l'oiseau "qui s'observe lui-même" dans cet espace... Il remplace et tue cette faculté par le huit aérien 888 rôle "d'un parc d'attractions", un faux infini avec monnayeur... Le vrai 888 étant opposé au 666 "qui détruit ici bas" qui sont trois spirales de la bête terrestre et 999 la spirale "qui détruit en haut" ceux de la bête céleste. Voir triangle entre-croisé formant une étoile "l'infiniment haut et infiniment bas", magi-magi, bois mon frère Abel, c'est de la bonne soupe "pas-chère" et non cash-er qui est plus "chair".

Pour se libérer, il faut occuper d'abord les quatre dimentions (3+1), comme l'oiseau, pour s'échapper en-fin dans les autres.

"Le corps" est devenu les chaines de notre esprit, les cabalistes l'avaient compris. Ce sont des sorciers qui ont mal tourné, emportés par leur propre délir et entrainant leur propre tribu, ainsi que les peuples voisins dans les tourmentes sans fins.

Il faut allez au centre du tourbillon avec une suffisante ressource accumulée (qu'ils ont induit comme une fièvre dans la pensée humaine), pour en ressortir sans y mourir d'épuisement, car l'esprit ainssi dévoyé et n'atteignant pas sa maturité entraine le corps et produit sa propre perte...

Sa mal-a-die u... son maladieu.

"Quand l'attelage s'emballe le cocher n'a plus qu'à se maintenir les fesses collées à sa banquette" proverbe hiiiiiilarant de Nocif

Nocif!.. what else?

Voir les commentaires

Quelle histoire!.. du papier à musique.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires