Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

S'ils (certains hommes) pouvaient lacher non pas une bombe atomique, mais deux à la suite, sur le japon...

Publié le par Nocif





Alors, ils peuvent faire bien d'autres choses va!..

Nocif

Voir les commentaires

Ah d'accord!.. vous croyiez que vos états vous protègeaient encore (comme dans les bons vieux films)...

Publié le par Nocif

.Amalgames dentaires : les dangers des plombages

L’ Amalgame dentaire contient 50% de Mercure.

C’est cette présence massive de Mercure qui le rend si toxique, même si de nombreux porteurs ne présentent pas de symptômes. Les sensibilités individuelles, en effet, sont telles que nous réagissons différemment à toutes les agressions : nous avons vu des victimes du tabac à 29 ans alors que d’autres fument sans mal jusqu’à plus de 80 années !

Dès son apparition, au début des années 1830 , aux Etats Unis , il souleva des polémiques à cause de son Mercure, bien connu des populations pour les ravages occasionnés sur les individus et sur l’environnement par son utilisation par les chercheurs d’or dans les techniques de l’ »orpaillage » . Il s’agit d’exploiter l’affinité du mercure pour l’or afin de transformer les paillettes en pépites .Cet usage, toujours présent au Brésil et en Guyane française, est régulièrement dénoncé sur »Arte » et dans la presse locale.

De nombreux procès ont émaillé la longue « guerre des plombages ». Ils ont été souvent gagnés par les plaignants et ce, dans tous les pays développés. Les démonstrations les plus spectaculaires de la toxicité du Mercure dentaire ont été administrées en Allemagne à Tübingen et à Kiel. Elles utilisent des techniques mathématiques de statistiques totalement irréfutables. Malgré cela, un seul pays européen a oser avouer l’erreur et assumer la prise en charge des conséquences de cette tromperie. Il s’agit de la Suède dont le gouvernement a avoué : « Nous nous sommes trompés ».

Les autres gouvernements ont continué à observer un silence assourdissant ou à soutenir que les amalgames dentaires ne sont pas dangereux, que le Mercure contenu est parfaitement stable (en contradiction flagrante avec les études effectuées dans le monde entier), ou encore que le Mercure des Amalgames n’a rien à voir avec le Mercure ordinaire !

Ces contre-vérités étaient seulement destinées à fuir leurs responsabilités et à ne rien payer !

Si le Mercure dentaire est souvent présent dans des maladies « bénignes »  comme la fatigue chronique et les tendances suicidaires, on le trouve fréquemment à l’origines de maladies « Auto-immunes » comme la Sclérose en Plaques, les différents Lupus La Polyarthrite Rhumatoïde , le Syndrôme de Gougerot- Sjögren etc…etc…

En cas de présence d’amalgames dentaires on peut procéder à une estimation du niveau de l’intoxication mercurielle à l’aide de :

- Un examen clinique 

Dans la bouche :

potentiels électriques (vecteurs d’ions métalliques)
aspect des gencives
recherches de taches dans le palais et sur les
muqueuses

Dans l’iris :

taches brunâtres
Gérotoxon
trame lâche

Sur les ongles :

Taches blanches
Striures
Lunules

- Un examen biologique

La recherche du mercure s’étant avéré aléatoire dans le sang et l’urine nous ne faisons plus que des dosages dans les selles, la salive et les cheveux.

Si la recherche est positive et les symptômes présents on entreprendra la chélation (l’élimination )du Mercure ;

En plus de trois décennies, nous avons mis au point des chélateurs efficaces ( vérifié par un Laboratoire spécialisé, situé en Allemagne ). Ces produits ( disponibles en Belgique auprès du CPME ) ne chélatent que les métaux toxiques appelés « métaux lourds » : Mercure, Plomb, Cadmium. Ceci les distingue d’autres, comme le DMPS, l’EDTA ou le DMSA, pouvant entraîner des pathologies lourdes.

Si l’on doit déposer les Amalgames il faudra :

-       être couverts par un chélateur
-       protéger son patient avec un masque au charbon actif
-       utiliser une digue ou une canule suédoise «  Clean up « 
-       ventiler le cabinet à ventilation forcée
-       utiliser le protocole de dépose suédois

Les matériaux de substitution se résument à la céramique « basse fusion » , à taux d’usure identique à la dent (fondamental ! ) et aux alliages précieux , les mieux tolérés par l’organisme.

Les techniques utilisées (comme les inlays) sont si fiables que les dépenses sont largement amorties avec le temps !

Comme d’habitude, un régime alimentaire spécifique de la chélation du Mercure dentaire et prenant en compte la morphologie et la physiologie de la personne sera mis en place. Le suivi comprendra toutes les techniques des Médecines Naturelle :

Le rétablissement est au bout du chemin !!!

Voir les commentaires

Sans vérité point de salut... Nocif

Publié le par Nocif

Amalgame dentaire au mercure et autisme

Alors que l’incidence de l’autisme augmente fortement dans tous les pays industrialisés, l’origine de cette maladie reste encore mystérieuse. Après s’être intéressés aux facteurs génétiques, les chercheurs reconnaissent aujourd’hui l’existence de facteurs environnementaux.

Parmi les nombreux produits chimiques susceptibles d’altérer le développement cérébral, le mercure dont l’action, même à faibles doses, a été identifiée, figure en bonne place. Outre le mercure contenu dans les vaccins (thimérosal), celui qui s’échappe des amalgames dentaires de la mère induit une contamination in utero.

De nombreuses études établissent un lien entre autisme et mercure dentaire. L’utilisation des téléphones portables qui interfèrent avec les amalgames dentaires pour provoquer une libération accrue de mercure, accroissent encore le problème, tant chez l’enfant que chez la femme enceinte.

Des précautions s’imposent.

En savoir plus : autisme et mercure dentaire (site holodent)

Publié le 18 juin 2009 dans la catégorie Recherche scientifique.
Commentaires: aucun commentaire pour le moment

Syndrome des amalgames dentaires, maladie émergente ?

De plus en plus de personnes se plaignent de symptômes qu’ils attribuent aux plombages ou amalgames dentaires qu’ils portent dans la bouche. Ces symptômes sont étendus, variables et non spécifiques d’une maladie bien identifiée. Aussi, les membres du corps médical les attribuent-ils le plus souvent à des désordres psychiques et adressent les malades des plombages au psychiatre de service.

Pourtant, dans un texte du 4 septembre 2008, le Parlement européen fait état du “syndrome des amalgames dentaires” qu’il classe parmi les “nouvelles maladies ou syndromes de maladies apparus ces dernières années”.

Est-ce un premier pas vers une reconnaissance officielle du syndrome des amalgames dentaires ?

En savoir plus : site holodent

Estelle Vereeck, docteur en chirurgie-dentaire, est l’auteur du Pratikadent, dictionnaire holistique des atteintes dentaires et de la biocompatibilité des soins (fiche détaillée sur le site des éditions Luigi Castelli).

Un ouvrage de référence en dentisterie holistique et naturelle.

Publié le 31 mars 2009 dans la catégorie Actualité.
Commentaires: aucun commentaire pour le moment

Décalcification des dents par le mercure de l’amalgame dentaire

De nombreuses études ont montré que les métaux composant les amalgames dentaires, en particulier le mercure, s’échappent des obturations, par différents mécanismes dont l’électrogalvanisme, pour aller migrer dans les tissus voisins et dans l’organisme où ils causent une intoxication chronique aux métaux lourds. On sait également que ces mêmes métaux migrent en profondeur dans les tissus de la dent qui porte l’amalgame, dent qui prend pour cette raison souvent une teinte grisâtre.

Décalcification des dents par le mercure de l’amalgame dentaire
Aucun tissu du corps n’est à l’abri des particules métalliques provenant des amalgames ou plombages, et surtout pas les dents saines qui baignent en permanence dans la salive où ces mêmes particules circulent sous forme d’ions.

Le mercure et les métaux qui s’échappent des amalgames sont capables d’altérer la structure minérale des dents saines. Une étude récente a montré que le taux de calcium des dents non soignées chute proportionnellement au nombre d’amalgames présents en bouche. Les ions mercure, argent et cuivre sont capables de diffuser dans les tissus dentaires, même indemnes de toute obturation, pour venir prendre la place du calcium qui se trouve ainsi éliminé.

Ainsi, les dents saines sont les marqueurs biologiques de l’intoxication aux métaux de l’amalgame d’argent.

En savoir plus : site holodent

Estelle Vereeck, docteur en chirurgie-dentaire, est l’auteur du Pratikadent, dictionnaire holistique des atteintes dentaires et de la biocompatibilité des soins (fiche détaillée sur le site des éditions Luigi Castelli).

Un ouvrage de référence en dentisterie holistique et naturelle.

Publié le 22 mars 2009 dans la catégorie Recherche scientifique.
Commentaires: aucun commentaire pour le moment

Voir les commentaires

Plein la gueule les amalgames...

Publié le par Nocif

La Russie et le Japon ont respectivement interdit l'usage d'amalgames dentaires au mercure en 1975 et 1982[réf. nécessaire]. Depuis le 1er janvier 2008, la Norvège a interdit l'utilisation du mercure pour toutes applications (et notamment dans les amalgames dentaires)[20]. Suède [modifier] Une étude effectuée à la demande la Suède en 1997 identifiait différents risques concernant le système nerveux central, les reins, le système immunitaire, le développement du foetus, en particulier le système nerveux. Un rapport publié en 2003[21] est venu le compléter et le modifier : * le mercure est un toxique polyvalent agissant à différents niveaux du métabolisme cellulaire; l'amalgame doit être considéré comme un matériau non adapté aux soins dentaires. * La marge de sécurité admise concernant les niveaux de mercure considérés comme sans danger jusqu'ici était surévaluée. * Considérant l'influence inhibitrice sur le cerveau en développement, il n'est pas compatible avec les données de la science d'utiliser des amalgames chez l'enfant et la femme en âge de procréer. * Pour des raisons médicales, l'amalgame devrait être supprimé des soins dentaires dès que possible. Cependant, la dépose des amalgames ne devrait pas être entreprise sans raisons médicales valables : le risque de complications liées à dette dépose excède le risque lié aux amalgames. * Tout dentiste ou médecin face à un patient à l'état pathologique peu clair ou souffrant d'une maladie autoimmune devrait envisager que les effets secondaires liés au mercure des amalgames peuvent être une cause contribuant aux symptômes. Propriétés [modifier] * Avantages : o grande résistance mécanique et bonne étanchéité impliquant une pérennité dans le temps (parfois plus de 20 ans) ; o cariostatique (car bactériostatique) ; o facilité de manipulation et rapidité de pose ; o coût faible (remboursement intégral par la sécurité sociale en France). * Inconvénients : o plus dur que la dent (risque de fracture de la dent en cas de reconstitution de volume important) ; o inesthétique ; o toxicité (libération de mercure, électrogalvanisme buccal) ; o technique de pose. Contrairement aux solutions alternatives, ils sont posés en contre-dépouille (cavité à base élargie), ce qui oblige généralement à creuser un peu la cavité. Alternatives [modifier] Aucun matériau n'offre une solution parfaite de remplacement de l'amalgame. Il faut savoir choisir le plus adapté en fonction de chaque cas et des possibilités financières du patient. * Extraction : Une alternative à bas coût est d'extraire la dent porteuse de l'amalgame. * Couronne : Sur une dent dévitalisée, une couronne peut être réalisée. Cependant, cette solution n'est que très imparfaite sur le plan de la biocompatibilité car les alliages métalliques qui entrent dans la composition de nombreuses couronnes posent des problèmes d'oxydations et parfois d'allergies dans les cas où le nickel, le béryllium ou le palladium sont utilisés . * Composites : Encore appelés résines, les composites dentaires ont été largement employés pour remplacer l'amalgame au mercure. Cependant, leur emploi se limite à des cavités peu profondes et peu étendues car ils sont toxiques pour la pulpe (ou nerf) et offrent une résistance mécanique plus faible que celle d'un amalgame. Un composite volumineux se rétracte et se fissure rapidement sous l'effet des forces de mastication, générant à terme une reprise de carie impliquant trop souvent de dévitaliser et de couronner la dent. Le résultat dépend aussi de la virtuosité du dentiste[22]. Enfin, les composites contiennent des particules minérales silanées et organiques noyées dans une matrice en résine et d'un pigment coloré composé d'oxyde de titane et d'aluminium. * Les inlays : Obturations réalisées au laboratoire de prothèse à partir d'une empreinte, les inlays-onlays sont la seule alternative valable en cas d'obturation volumineuse. Ils sont réalisés en métal, en céramo-métal, en céramique pure ou en résine cuite. Leur coût élevé et leur faible remboursement limite leur emploi. Bien que ne présentant pas la toxicité du mercure, ces solutions alternatives posent d'autres problèmes. Elles tendent par exemple parfois à se rétracter au cours du temps, ce qui conduit à un manque d'étanchéité du matériau. Ou elles peuvent provoquer des allergies ou des intolérances. Le choix du matériau d'obturation reste donc un acte professionnel du dentiste ou du médecin stomatologiste.

Voir les commentaires

Ils s'occupent même de nos gueules par la racine... ou comment ils nous font mourir en douce (les vampires)... Nocif

Publié le par Nocif

Mercure et neurodégénérescence : le problème de la dose [modifier]

S'il est aujourd'hui admis que les amalgames dentaires libèrent du mercure, la question porte alors sur la dose entraînant un effet toxique. Différentes études ont montré des effets toxiques à basses concentrations de mercure sur le cerveau.

Il est aujourd'hui établi que le mercure s'accumule de façon sélective dans le cerveau, notamment dans les zones en lien avec la mémoire. Le mercure pourrait être impliqué dans l'apparition de la maladie d'Alzheimer : une formation anormale des microtubules (perturbation de la polymérisation liée à la tubuline), caractérisant la maladie d'Alzheimer a été mis en évidence dans le cerveau de rats intoxiqués avec l'ion Hg2+[13]. Ces effets ont pu être montrés chez le rat, avec des expositions à des vapeurs de mercure similaires à celles mesurées dans la bouche d'êtres humains avec amalgames.

La tubuline est en effet un composant majeur de la structure membranaire du neurone. Pendant la croissance normale de la cellule, les molécules tubulaires s'imbriquent bout à bout (polymérisation) pour former les microtubules, protégeant les neurofibrilles (autre protéine structurale de l'axone). Cette polymérisation est liée à l'hydrolyse de la Guanosine triphosphate (GTP) qui fournit l'énergie nécessaire à la polymérisation. En présence d'une très faible concentration' de mercure Hg0, la membrane neuronale dégénère, laissant les neurofibrilles dénudées, sans structure protectrice[14]. Cette étude a montré que le mercure infiltre la cellule et s'attache aux sites réservés à la liaison avec la GTP, empêchant les molécules de s'imbriquer entre elles : les microtubules et le cône axonique se rétractent, les neurofibrilles s'agrègent ou s'emmêlent. L'effet n'a pas pu être reproduit avec d'autres métaux lourds. Des lésions semblables ont été observées dans les cerveaux de 80% des patients souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Il a été également montré que le mercure inorganique perturbe la différenciation des cellules souches neurales : les propriétés morphologiques des astrocytes sont alors modifiées et la population de neurones est réduite[15].

Altération des fonctions rénales [modifier]

Différentes études ayant montré que le mercure des amalgames se concentre dans les reins chez le mouton, le singe ou l'homme, certaines recherches se sont orientées sur les effets du mercure à de telles concentrations. Chez le mouton et le singe, les études montrent une capacité rénale détériorée[16]. Les études menées à l'Université de Calgary sur le mouton ont montré que le mercure des amalgames provoquait une altération de la fonction rénale des sujets expérimentaux avec une baisse des fonctions allant jusqu'à jusqu'à 60%. Des teneurs subcliniques en mercure peuvent compromettre les fonctions rénales et certaines autorités sanitaires jugent préférable de réduire les risques d'exposition chez les patients souffrant déjà de problèmes rénaux en évitant notamment la pose ou la dépose d'amalgames[17][18].

Devenir du mercure [modifier]

La question du devenir du mercure aspiré, ventilé ou envoyé à l'égout a été posée. Depuis 2002, les installations dentaires doivent être équipées d'un récupérateur d'amalgame, système qui filtre les débris pour éviter leur rejet dans les nappes phréatiques.[contexte nécessaire]

Enfin, se pose le problème du devenir du mercure après la mort du patient. La décomposition du cadavre peut engendrer un milieu favorable à la production de méthylmercure et/ou au relarguage de mercure. La crémation, un phénomène en fort développement, est cause du rejet dans l'atmosphère de quantités très significatives de mercure gazeux. Il est en effet fréquent que le corps incinéré ait de 5 à 10 plombages.

Depuis les années 1990, par mesure de précaution, il est obligatoire d'utiliser des capsules prédosées en mercure pour la fabrication des amalgames dentaires. De plus, de manière à limiter les rejets de mercure dans l'environnement, en France, un arrêté du 30 mars 1998 impose aux dentistes de séparer les déchets d'amalgames dentaires des autres.

Position des autorités sanitaires françaises [modifier]

Conseil supérieur d'hygiène publique de France [modifier]

Dans un rapport publié en 1998 [18], le CSHPF donne plusieurs informations et émet des recommandations sur l'utilisation des amalgames.

  • Les amalgames dentaires libèrent du mercure sous différentes formes, et cette libération est augmentée par la mastication. Il est conseillé d'éviter la mastication fréquente de gomme à mâcher.
  • L'absorption principale se fait au niveau pulmonaire (mercure métal). Une partie du mercure franchit la barrière hémato-encéphalique et l'oxydation du mercure Hg0 mène à une accumulation locale. Le rein est le lieu d'accumulation principal. Le mercure métallique passe facilement la barrière placentaire.
  • Si le taux sanguin n'est pas un bon indicateur, les concentrations sériques, urinaires et tissulaires sont généralement corrélées au nombre d’amalgames. Les taux tissulaires foetaux sont corrélés au nombre d’amalgames de la mère mais non la concentration dans le sang du cordon.
  • Il ne faut pas placer d'amalgames dentaires au voisinage d'autres restaurations métalliques et réaliser le fraisage et le polissage de l'amalgame sous refroidissement, aspiration et champ opératoire, ces interventions entraînant la libération de mercure.

Voir les commentaires

Vous avez dis bizarre?..que c'est bizarre.

Publié le par Nocif

Voir les commentaires

Vacassassins... Je fais passer et vous? Nocif

Publié le par Nocif



Vaccin danger!


Voici "peut-être" un moyen de contrecarrer, au moins dans une certaine mesure, la vaccination:


Que faire pour neutraliser un vaccin  ?


En cas d'impossibilité  totale d'échapper à un vaccin (vaccination de force par violence physique et/ou morale,  chantage professionnel, refus d'entrée dans un centre de formation, si non "vacciné", etc.), se munir d'un tube d'argile en pâte (vendu en diététique), d'une bande de gaze et de sparadrap.


Gagner les toilettes aussitôt après l'injection et étaler abondamment l'argile à l'emplacement du vaccin avant de fixer le pansement.


Garder au moins deux heures. Le vaccin sera absorbé presque en totalité par l'argile.  

Toutes les opérations de ce genre qui ont été effectuées sur des bébés ou des chiens et des chats se sont avérées efficaces à  près de 100% sans apparition des manifestations courantes (température, abattement...).


Par mesure de sécurité, l'on pourra, en plus, stimuler les défenses par les différentes méthodes qui suivent, au choix ou en association:


- Chlorure de magnésium : 40 mL de solution pour un adulte  - 25 mL pour un enfant, trois fois par jour, le jour de la vaccination et le lendemain. Préparation 20g (1 sachet) dans 1 litre d'eau (en pharmacie).


- Extrait de pépin de pamplemousse: 30 gouttes dans de l'eau, 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours. Notamment disponible auprès de Source Claire, BP 32, 91650 BREUILLET - Tél.: 01 64 58 64 82 / Fax 01 64 58 45 34.

NB: Découvert en 1980, son action s'étend à environ 800 souches de bactéries et de virus, et à environ 100 souches de champignons, ainsi qu'à un très grand nombre de parasites unicellulaires. C'est un score unique, qui en fait, en dehors de l'argent colloïdal, le plus puissant antibiotique naturel connu, alors que l'action des antibiotiques conventionnels se limite aux bactéries. De plus, contrairement à ces derniers, il est totalement dépourvu de toxicité et stimule les défenses immunitaires au lieu de les inhiber. Voir livre: "Secrets et merveilles du pamplemousse", Ed. Médicis, 125 FF Dossiers VSP n°24 et 41.


- Vitamine C naturelle: acérola ou cynorrhodon, 2 à 3 g par jour pendant 2 à 3 jours.
  
Il y a aussi une autre solution:


En vertu du principe que "ce n'est pas le vaccin qui est obligatoire mais juste le certificat!", trouver un médecin qui accepte de faire un certificat de vaccination!


Mais il faut en trouver un qui soit «chrétien» et qui connaisse le problème!


 

Adapté de de l’article: http://peuplepaix.populus.org/rub/5 

 

 

Voir aussi:

 

La grippe A (H1N1) vue par le Docteur Marc Vercoutère

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/05/25/277


Vaccination: la grande illusion

http://www.bickel.fr/vaccination-la-grande-illusion

http://vaccin.over-blog.com/album-120699.html 

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
 
 

>>>     SVP, FAITES  SUIVRE  L’INFORMATION!   >>>

Elle est vitale pour beaucoup!


Voir les commentaires

Que penser, quand on sait que nos dirigeants ont favorisé volontairement par une politique passée destructrice de nos valeurs européennes, ce genre de scénari? Vous dites voter?.. Nocif

Publié le par Nocif

..
 
 
.
 
 
 

De nouveaux heurts ont éclaté la nuit dernière entre une centaine de jeunes et des policiers à Molenbeek et à Anderlecht.

 

Lisez aussi sur le même sujetHeurts entre jeunes et policiers à Anderlecht

Quelques personnes ont été arrêtées administrativement.

La police de la zone de Bruxelles-Ouest n'a procédé à aucune arrestation judiciaire. Une enquête a été ouverte afin d'identifier les auteurs des incidents. Deux jeunes qui se sont retrouvés dans le groupe des émeutiers ont été blessés et conduits à l'hôpital. Un policier a également été blessé par un projectile.

Les pompiers sont intervenus vers minuit pour éteindre un incendie de pneus, placés au milieu de la route, rues de Ribaucourt et de Mexico à Molenbeek. Sur place, les pompiers ont été la cible de cailloux et de pierres jetés par des jeunes du quartier. Les pompiers ont demandé l'assistance des forces de l'ordre.

Une vingtaine de policiers de la zone de Bruxelles-Ouest se sont rendus sur les lieux. Ils ont été rejoints par une trentaine de policiers de la zone de Bruxelles-Ixelles. Deux arroseuses de la police fédérale ont également été envoyées sur place. Un groupe d'une centaine de jeunes du quartier s'est formé vers 2 heures dans la rue Ribaucourt. Ils ont forcé deux portes d'un immeuble de logements privés situé au 135 de la rue Ribaucourt et ont incendié dans une cour intérieure deux véhicules et endommagé quatre autres voitures. Les jeunes avaient le visage dissimulé par des cagoules et tenaient en main des barres en fer et des pierres, a précisé la police.

Trois charges de la police

La police a chargé à trois reprises à partir de 2H15 afin de disperser le groupe des jeunes émeutiers. La police a poursuivi les jeunes à travers les rues dans le quartier maritime de Molenbeek. Quatre véhicules de police ont été endommagés. Les vitres des véhicules ont été brisées suite au jet de pierres. Des jeunes vandales ont mis le feu à du mobilier urbain, à des bacs à fleurs et des boîtes aux lettres. Les incendies ont été éteints par les arroseuses de la police fédérale, les pompiers ne souhaitant plus intervenir seuls.

Origine inconnue

Après avoir chargé pour la troisième fois, les forces de l'ordre ont investi les cafés et ASBL de la rue Ribaucourt. La police a procédé au contrôle des personnes présentes dans les établissements et ordonné la fermeture de ceux-ci. Les personnes qui circulaient autour de la rue de Ribaucourt ont été invitées par les forces de l'ordre à quitter le quartier. Le calme est revenu progressivement dans le quartier. Des incidents ont éclaté également au cours de la nuit à la chaussée de Mons à Anderlecht.

Une réunion avec les autorités communales et la police se tiendra vendredi afin de mettre en place pour la prochaine nuit un service de prévention, a annoncé la police locale de la zone de Bruxelles-Ouest.

L'origine de ces incidents n'est pas connue de la police.

Avec Belga

Voir les commentaires

Qui trop embrasse...

Publié le par Nocif






fini par rater son train...

Voir les commentaires

La plus grande de nos recherches doit être de trouver l'humilité...

Publié le par Nocif

Nos société modernes, ultra-matérialistes,  ont déformé la plupart des individus, à tel point que leur désir primordial ne consiste que de plaire à tous prix, souvent a l'aide de biens matériels...
C'est ce phénomène qui participe a conduire les populations à leur perte... avec bien entendu les manipulations via les médias qui participent au nouvel esclavagisme, aux décors trans-modernistes...
Non!... on est pas obligé de plaire!... il faut savoir aussi et surtout déplaire pour conserver notre intégrité...
C'est pour cette raison que la parole donnée, de nos jours,  perd de son sens... car comment tenir un engagement auquel au fond de nous même, nous ne croyons pas...
Tout cela participe à la despotisation des système et leur renversement...


"Jeune, passant devant une petite vitrine de librairie, je vis inscrit sur une jaquette de livre "Savoir déplaire", je me précipitais et en fis l'acquisition... Cela faisait longtemps que j'attendais ce type de réponse de la vie.
Ce fut l'une des révélations importante de ma vie... une des chances!..  mais faut-il encore scruter le ciel"..

L'intégrité fini toujours par nous faire gagner notre véritable place... Il faut oser déplaire pour être véritable sur le chemin de l'inconnus.
Oser déplaire éloigne les erreurs de notre existence.



Nocif

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>